Conseils pour assurer la sûreté de votre compagnon cet hiver - Nutrience
Conseils pour assurer la sûreté de votre compagnon cet hiver

Conseils pour assurer la sûreté de votre compagnon cet hiver

novembre 30, 2018

Ah, l’hiver! Le mercure est en chute libre et nos temps libres se font rares. Aussi magnifique cette saison soit-elle, elle apporte toutefois son lot de problèmes pour nos animaux de compagnie.

Il n’est pas difficile pour nous d’affronter le froid : nous multiplions simplement les couches de vêtements et évitons autant que possible de mettre le nez dehors. Cependant, ces stratégies ne fonctionnent pas pour nos fidèles compagnons qui, au contraire, débordent d’énergie et ne peuvent pas attendre de sortir de la maison. La neige vous arrive au menton? Peu importe : pour votre compagnon, plus il y a de neige, mieux c’est!

Bien que vous grommeliez en enfilant votre deuxième manteau, l’enthousiasme débordant de votre compagnon est bon signe. En hiver, les humains comme les animaux succombent immanquablement à la sédentarité. Le trop-plein d’énergie de votre compagnon peut, par conséquent, aider à rompre ce cycle.

En tant que bon propriétaire, il est de votre responsabilité de protéger votre animal de compagnie des éléments. Ne laissez pas le froid vous priver, vous et votre fidèle compagnon, de vous adonner à des activités de plein air de qualité!

Procurez-vous les accessoires appropriés

Si vous avez à cœur la sûreté de votre animal familier (et c’est sans doute votre cas puisque vous lisez cet article!), assurez-vous d’être bien équipé pour minimiser le risque d’accident par mauvais temps. La température ainsi que l’âge, la race et la santé de votre compagnon sont autant de facteurs qui peuvent influencer votre choix. Mais comment choisir les accessoires qui conviennent le mieux dans telle ou telle situation sans l’aide d’un ou d’une vétérinaire? Commencez simplement par l’essentiel :

Laisse ou collier hautement visible : Les sentiers de randonnée enneigés sont synonymes de visibilité réduite. Pour éviter que votre animal de compagnie ne se perde, utilisez une laisse réfléchissante jaune, verte ou orange ou un collier lumineux. Certains propriétaires préfèrent la simplicité et s’en tiennent à des clochettes, qu’ils accrochent au collier de leur compagnon. Ainsi, si vous ne pouvez pas voir ce dernier, vous pourrez quand même l’entendre. Cette solution est idéale pour les chats allant à l’extérieur.

Trousse de premiers soins : Tout peut arriver pendant une froide journée d’hiver, alors soyez toujours prêt au pire. Il est recommandé de garder une trousse de premiers soins chez soi et dans sa voiture, pour les jours de sortie. Au minimum, votre trousse doit contenir des pansements, une pince, un désinfectant, une lampe de poche, une petite serviette douce et de la crème antibiotique. Mieux vaut prévenir que guérir!

Bottines : Les pattes de nos compagnons adorés sont sensibles à la glace, et ce problème est d’autant plus important pour les jeunes animaux, dont les coussinets sont encore tendres. Si votre animal de compagnie s’arrête souvent lors d’une promenade pour relever ses pattes, c’est que la glace le fait souffrir. Bien que les chaussures jetables en caoutchouc soient pratiques, pensez plutôt à lui acheter des bottillons à fermeture autoagrippante, lesquels sont beaucoup plus confortables. Toutefois, porter des bottes peut blesser votre chien s’il n’y est pas habitué. Avant de vous en servir lors de promenades, laissez-le faire le tour de la maison en portant ses nouvelles bottes pendant de courtes périodes. En procédant de cette façon quelques fois, votre compagnon s’habituera à la sensation assez rapidement.

Manteaux : Si vous pensez que la fourrure de votre animal de compagnie lui sert d’isolant naturel, vous avez raison! Néanmoins, lorsque le temps est particulièrement mauvais, la fourrure peut s’avérer insuffisante selon la race. Par exemple, les races de chiens au pelage très court ou léger ainsi que les animaux âgés ou très jeunes ont du mal à réguler leur température corporelle. Offrez un manteau ou un tricot à votre compagnon pour le tenir bien au chaud et assurez-vous d’en garder un de rechange : si le vêtement de votre animal familier devient trempé de neige fondue, ce dernier sera doublement exposé au froid.

Bols rétractables : Les randonnées dans la neige étant exigeantes, votre compagnon brûlera assurément plus de calories qu’à l’habitude. Lors de vos sorties, prévoyez toujours d’apporter de l’eau, de la nourriture et un ou deux bols rétractables pour lui permettre de faire le plein d’énergie au besoin et de profiter pleinement du plein air. De la nourriture riche en protéines de haute qualité représente toujours un choix judicieux dans de telles situations.

Choisissez vos sentiers de randonnée

Le sentier que vous aimeriez emprunter lors de votre prochaine excursion comporte-t-il des dangers pour votre chien, l’hiver? Familiarisez-vous avec la zone choisie et assurez-vous de repérer les obstacles potentiels au préalable. Peu de races sont à l’aise dans tout type de terrain, surtout si on ajoute de la neige à l’équation. Par exemple, les chiens de grande race sont susceptibles de subir des lésions des ligaments sur des terrains accidentés et enneigés, alors que les chiens au museau aplati peuvent avoir du mal à respirer en hauteur, surtout par temps froid.

Vous connaissez sans doute déjà les limites de votre animal de compagnie, et vous savez probablement aussi que nos fidèles compagnons ont tendance à se surmener pour pouvoir passer le plus de temps possible avec nous. Les conséquences d’un mauvais choix de sentier de randonnée peuvent alors être désastreuses. Avant de partir, prenez au moins le temps d’effectuer une petite recherche sur Google!

Faites attention aux produits chimiques et au sel

L’hiver, les produits de déglaçage et le sel sont le pire ennemi des animaux de compagnie pour deux raisons :

Tout d’abord, les produits chimiques peuvent endommager les coussinets de nos compagnons favoris. Ensuite, les produits de déglaçage, lorsqu’ingérés en grande quantité, peuvent causer des vomissements, voire des convulsions; et vous savez sans doute comment les animaux aiment se lécher les pattes…

Si vous soupçonnez que les coussinets de votre compagnon sont irrités, nettoyez-les à l’aide d’une petite serviette (n’oubliez pas d’en apporter une dans votre trousse de soins, comme recommandé). Vous pouvez également tailler la fourrure entre ses doigts pour éviter que de la glace ou de la neige ne s’y accumule.

Planifiez vos sorties

Puisque les journées d’hiver sont courtes, il est important de planifier vos randonnées afin de profiter au maximum de la lumière du soleil. À moins que vous soyez préparé à dormir à la belle étoile, prévoyez de rentrer à la maison bien avant que le soleil ne commence à se coucher. Les chemins de randonnée sont traîtres par temps froid et il est facile de s’y perdre. En outre, si le manque de visibilité représente déjà un problème en hiver, l’obscurité ne fait que l’empirer. Si vous n’êtes pas en mesure de rentrer chez vous avant la nuit tombée, quittez donc le sentier pédestre et marchez le long de la route. Des vêtements réfléchissants et un collier lumineux peuvent s’avérer très pratiques dans de pareils cas.

Voilà nos principaux conseils pour vous aider à assurer la sûreté de votre compagnon actif, cet hiver. Soyez prudent et profitez bien de cette merveilleuse saison!

Leave a comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Select a Language

New Zealand